Côte d'Ivoire


TRAFIC PORTUAIRE : LE PORT AUTONOME D’ABIDJAN AMBITIONNE D’ETRE LE PREMIER PORT DE TRANSIT MARITIME POUR LE COMMERCE MALIEN

A l’occasion de la visite d’imprégnation qu’effectuait le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Kéïta, le 11 mai 2018, au Port Autonome d’Abidjan (PAA), son directeur général, Hien Sié Yacouba, a affirmé que sa structure ambitionne de retrouver sa place de premier port de transit maritime pour le commerce malien.

« Le Port autonome d’Abidjan est en travaux pour répondre aux exigences du rôle important qu’il joue dans l’économie ivoirienne, mais également pour les pays de l’hinterland, dont le Mali », a expliqué Hien Sié Yacouba, précisant que seulement 30% du transit maritime global malien passe par Abidjan. 

Selon le directeur général du PAA, les travaux en cours portent sur l’extension et l’approfondissement du canal de Vridi pour accueillir de plus grands navires, la construction d’un nouveau quai roulier (Roro), l’extension du port de pêche, la construction de nouveaux quais minéralier et céréalier, l’offre de nouveaux espaces pour l’installation d’industries et la réalisation de nouvelles routes de desserte de la zone portuaire.

Hien Sié Yacouba a assuré les opérateurs économiques maliens de la prise en compte de leurs préoccupations liées, entre autres, à la forte dégradation de la route de Yamoussoukro à la frontière malienne, à l’insuffisance de parkings dans la zone portuaire et aux tracasseries routières. Selon lui, ces préoccupations seront réglées respectivement par le prolongement de l’autoroute en cours, le projet de plateforme logistique et parking au PK 27 et la suppression des postes douaniers intermédiaires. 

Source

Posté le 14-05-2018