Côte d'Ivoire


RELANCE DE LA PRESSE ECRITE : LE MINISTERE BRUNO NABAGNE KONE INITIE UNE JOURNEE DE REFLEXIONS

Abidjan, le 14 février 2018 – Ouvrant les travaux de la journée de réflexions sur le thème : « Etat des lieux, défis et perspectives de la presse écrite », le 12 février à Abidjan, le ministre en charge de la Communication, Bruno Nabagné Koné, a indiqué qu’il s’agit d’échanger librement afin de trouver des solutions pour améliorer la situation du secteur.

« Il s’agit d’échanger librement, sans tabou, sur les problèmes de la presse. Si les travaux sont bien menés et les conclusions bien tirées, il est possible que nous repartions d’ici avec des décisions qui vont permettre d’améliorer la situation de la presse dans son ensemble », a déclaré Bruno Nabagné Koné. Lequel a souhaité que les échanges tiennent compte du nouveau cadre législatif en vigueur.

Le Ministre en charge de la Communication a rappelé aux acteurs du secteur la volonté de l’Etat de préserver l’indépendance de la presse, garantir les emplois. « L’Etat souhaite que les médias continuent de jouer leur rôle d’information, d’éducation et de divertissement ».

Les travaux ont porté sur trois thématiques ; à savoir le contenu, l’impression et la distribution. Au terme des échanges, les participants au rang desquels, la directrice de l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP), Barry Sana Oumou, le président du Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire, Patrice Yao, et le président de l’Observatoire de la Liberté de la Presse, de l’Ethique et de la Déontologie (OLPED), Zio Moussa, ont salué cette initiative. Ils espèrent qu’elle aboutira à des solutions pour la relance du secteur de la presse.

Le secteur de la presse écrite a perdu 52% de marché en Côte d’Ivoire entre 2011 et 2017. 

Source: www.gouv.ci (http://www.gouv.ci/_actualite-article.php?recordID=8589)

Posté le 16-02-2018