Côte d'Ivoire


MEDIAS LIBRES ET INDEPENDANTS : LE GOUVERNEMENT IVOIRIEN S’Y ENGAGE (Article du 01/01/2018)

Abidjan, le 29 décembre 2017- Présidant, au nom du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, la 19ème Nuit des Ebony qui a consacré Koné Pargassoro de la RTI, meilleur journaliste de l’année 2017, le ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, a assuré que le gouvernement s’engage pour l’émergence de médias ivoiriens libres et indépendants.

« Le Gouvernement s’engage à promouvoir la pratique noble du métier de journaliste, et s’engage en faveur de médias ivoiriens libres et indépendants qui ont une audience, qui génèrent de la rentabilité et qui, comme toute entreprise, traitent avec dignité leurs employés et leurs collaborateurs », a assuré, avec forces convictions, Bruno Nabagné Koné. Dans cette perspective, devait-il poursuivre, le gouvernement souhaite voir bannis les comportements anti déontologiques du métier de journaliste, afin que les acteurs du secteur s’approprient les valeurs cardinales du métier que sont le professionnalisme, l’objectivité et la responsabilité.

Selon le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, le Premier ministre et le gouvernement attendent que les médias ivoiriens soient des acteurs de l’union et de la cohésion sociale, en contribuant à la création de richesses et au renforcement du socle commun de notre nation.

Ci-après la liste des lauréats de la Nuit des Ebony 2017 :
Les Ebony
- Ebony télévision : Koné Pargassoro (Rti2)
- Ebony Radio : Carlos Kuandé (radio Yopougon)
- Ebony presse écrite : Élisée Yao (Soir Info)
- Super Ebony 2017 : Koné Pargassoro (Rti2)

Les Prix sectoriels:
- Prix meilleur journaliste agence de presse : Mariam Coulibaly Sonia (Aip)
- Prix Sifca Agro-industrie : Attougbre Joseph (LG Info)
- Prix spécial NadyRayess de la meilleure production en économie : Arsène Tapi (Journal de
l’économie)
- Prix spécial BIT de la lutte contre la pire forme du travail des enfants : Bledson Mathieu
(Fraternité Matin)
- Prix spécial Lutte contre l’immigration clandestine : Yacouba Sangaré (Le
patriote)
- Prix spécial du meilleure journaliste sport : Katy Touré (Rti1)
- Prix spécial Ministère des Transports : Armel N’Guessan Kouadio (Radio-CI)
- Prix Zadi Zaourou du ministère de la culture : Michel Digre (Rti1)
- Prix de la promotion des droits de l’homme : Delphine Gbla (Rti1)
- Prix de la meilleure présentatrice télé : Marie-Laure N’Goran (Rti1)

Les grands genres
- Prix Diego Bailly de la meilleure enquête : Carlos Kuandé (Radio Yopougon)
- Prix de la meilleure interview : Élisée Yao (Soir Info)
- Prix du meilleur reportage : Koné Pargassoro (Rt2)

 

Source: www.gouv.ci (http://www.gouv.ci/_actualite-article.php?recordID=8435)

Posté le 02-01-2018