Actualités


Le Forum mondial des Directeurs généraux de l’UPU à Paris
Le Forum mondial des Directeurs généraux de l’UPU à Paris La question de la croissance postale dans un contexte d’innovation de rupture a fait l’objet d’un débat entre 65 Directeurs généraux réunis dans le cadre du Forum mondial de l’UPU à Paris (France) le 6 septembre dernier. Les discussions se sont portées sur le nouveau paradigme que le commerce électronique apporte au secteur postal. L’économie numérique, les services postaux financiers et le «big data» étaient au cœur du débat. En accueillant les délégués, le Directeur général de l’UPU, Bishar A. Hussein, a déclaré que «le Bureau international a conçu l’idée de ce Forum mondial des Directeurs généraux pour reconnaître le rôle fondamental des opérateurs désignés dans le développement mondial de la poste». M. Hussein a ajouté que le Forum offrait une occasion unique aux dirigeants postaux de tisser des liens et d’échanger des idées ainsi que des données d’expérience. «Nous croyons que les échanges sur ces thèmes vous permettront d’enrichir votre connaissance de la dynamique postale mondiale et vous aideront peut-être à prendre les meilleurs décisions pour vos entreprises» a-t-il déclaré. S’adressant directement aux dirigeants postaux, le Vice-Directeur général de l’UPU, Pascal Clivaz, a déclaré: «Vous êtes ceux qui connaissent le mieux le secteur. Et l’UPU est là en tant qu’organisation intergouvernementale pour encourager les interactions dans le secteur postal». «Nous voulons entendre votre point de vue et en savoir davantage sur vos défis» a dit M. Hussein aux Directeurs généraux. «L’unique raison d’être de l’UPU est de permettre à nos 192 Pays-membres d’agir comme un seul réseau. Tout ce que le secteur postal doit faire maintenant est de s’auto-analyser pour se repositionner» a-t-il souligné. Point de vue Le Forum a été co-organisé par La Poste (France). Son PDG, Philippe Ware et revoir clairement le rapport financier de Younouss Djibrine. L’on passe au vote : -18 voix contre 11 obtiennent la continuité des travaux Deux heures du matin, coup de théâtre : Selon les frondeurs, Younouss Djibrine, SG sortant ne remplis pas toutes les conditions d’éligibilité. Ces conditions se doivent être examinées. Un vrai paradoxe pour quelqu’un qu’ils ont élu dans les mêmes conditions dans la capitale éthiopienne, au même poste, 4 ans plutôt. Après plusieurs tractations, c’est finalement le Dimanche vers 5h du matin que sera réélu le Camerounais Younouss au poste de SG de l’UPAP, pour un 2è et dernier mandat de 4 ans, ainsi que le Nigerian KOLA Aduloju au poste de Secrétaire Général Adjoint. Source : www.camer.be
Posté le 28-07-2016