Côte d'Ivoire


La Côte d’Ivoire annonce officiellement sa candidature au conseil de l’UIT

(Agence Ecofin) - Le ministre de l’Economie numérique et de la Poste de Côte d’Ivoire, Claude Isaac Dé, a officiellement annoncé mercredi dernier à Dubaï, la candidature de la Côte d’Ivoire au conseil de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

Claude Isaac Dé a expliqué qu’en vue de faire de la Côte d’Ivoire, un pays à la pointe de la technologie, le gouvernement s’est attelé à développer et soutenir un écosystème numérique sécurisé et de confiance pour les investisseurs et les populations.

A en croire le ministre de l’Economie numérique et de la Poste, de nombreux projets et reformes sont en cours, notamment l’e-Agriculture, l’e-Education, l’e-Handicap, la poursuite de la dématérialisation des procédures administratives et l’amélioration aux citoyens. Faisant ainsi passer la contribution du secteur des télécommunications/TIC à 9% du PIB de la Côte d’Ivoire.

« Les premières réformes engagées ont déjà permis de gagner 20 places dans le classement de l’IDI, d’être au 3ème rang en Afrique de l’Ouest et au 7ème rang en matière de cybersécurité en Afrique subsaharienne.», s’est félicité Claude Isaac Dé. Il a donc invité les Etats membres de l’Union à soutenir la candidature de la Côte d’Ivoire, qui a épousé la vision de l’UIT pour la période 2020-2023. « Notre engagement auprès de l’UIT et l’ensemble de la communauté numérique est irrévocable.», a-t-il déclaré.

Profitant de l’occasion, Claude Isaac Dé a indiqué que la Côte d’Ivoire souhaite rehausser sa contribution financière à l’intérieur de l’UIT en la multipliant par huit et renforcer la participation de ses experts aux travaux de l’Union.

Rappelons que l'UIT est l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC). Elle attribue dans le monde entier des fréquences radioélectriques et des orbites de satellite, élabore les normes techniques qui assurent l'interconnexion harmonieuse des réseaux et des technologies et s'efforce d'améliorer l'accès aux TIC pour les communautés mal desservies.

L'UIT est administrée par la Conférence de plénipotentiaires et le Conseil administratif. La Conférence de plénipotentiaires est l'organe suprême de l'Union et l'instance décisionnelle qui détermine les orientations générales de l'Union et ses activités.

Le Conseil, quant à lui, agit en tant qu'organe directeur de l'Union dans l'intervalle qui sépare les Conférences de plénipotentiaires. Son rôle est d'examiner les grandes questions de politique des télécommunications afin que les activités, les orientations politiques et la stratégie de l'Union soient parfaitement adaptées à l'environnement dynamique et en pleine mutation des télécommunications.

 

Source:https://www.agenceecofin.com/gouvernance/0211-61452-la-cote-d-ivoire-annonce-officiellement-sa-candidature-au-conseil-de-l-uit 

Posté le 05-11-2018