Côte d'Ivoire


FONCIER IVOIRIEN : LE PROGRAMME NATIONAL DE SECURITE FONCIERE RURALE LANCE A ABENGOUROU

Abidjan, le 19 juillet 2018 - Grâce à un prêt de 27,4 milliards de FCFA de la Banque mondiale à la Côte d’Ivoire, à travers l’Association internationale pour le Développement (IDA), octroyé le 28 mars 2018, le Programme national de sécurité foncière rurale (PNSFR) a été lancé le 17 juillet 2018 à Abengourou par le directeur de l’Agence foncière rurale (AFOR), Bamba Cheick Daniel.

Bamba Cheick Daniel a expliqué qu’il s’agit de concevoir et tester un processus d’enregistrement systématique des droits fonciers coutumiers, soutenir des pratiques innovantes de sauvegarde des droits de tous les propriétaires terriens et appuyer des programmes de formation professionnelle sur la sécurité foncière en milieu rural.

Selon le directeur de l’AFOR, le délai d’exécution de ce projet est de cinq ans avec, à terme, la délivrance de 54 000 certificats fonciers dans six régions du pays. Notamment, le Bafing, le N’zi-Comoé, le Sud-Comoé, la Mé, l’Agnéby-Tiassa et l’Indénié-Djuablin. Toutefois, a-t-il précisé, la politique foncière concerne toutes les régions du pays.

De son côté, le directeur des Opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Pierre Laporte, a recommandé la mise en place de méthodes plus simples, plus rapides et moins coûteuses en s’inspirant des expériences d’autres pays engagés dans des politiques foncières.

Pour le département d’Abengourou, 601 premiers certificats ont été délivrés à des propriétaires terriens en ce début de projet. 

Source : http://www.gouv.ci/_actualite-article.php?recordID=9061&d=1#p

Posté le 25-07-2018