Côte d'Ivoire


EXECUTION BUDGETAIRE AU 1ER TRIMESTRE 2018 : 520 MILLIARDS DE FRANCS CFA ALLOUES AUX DEPENSES PRO-PAUVRES

Faisant le point de l’exécution du budget au 1er trimestre 2018, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a annoncé le 23 mai à Abidjan, qu’un montant de 520 milliards de francs CFA a été alloué aux dépenses pro-pauvres. « Il convient de souligner que l’exécution budgétaire 2018 fait ressortir un niveau de dépenses de lutte contre la pauvreté et de réduction des disparités sociales, de l’ordre de 520 milliards de francs CFA », a indiqué Bruno Nabagné Koné, à l’issue du Conseil des ministres.

Selon le porte-parole du gouvernement, ce niveau d’exécution est en dépassement de 29 milliards de francs CFA par rapport à l’objectif plancher de 491,3 milliards de francs CFA. 

Il ressort en général du bilan de l’exécution budgétaire à fin mars 2018, que les ressources mobilisées s’élèvent à 2 192,5 milliards de francs CFA pour une prévision de 1.377,6 milliards de francs CFA. On note ainsi, un taux de mobilisation de 159,2%, dû en partie à l’émission d’euro-obligations sur le marché financier international, a souligné Bruno Nabagné Koné.

Par ailleurs, les recettes fiscales ont été collectées à hauteur de 773,9 milliards de francs CFA pour un objectif initial de 808,9 milliards de francs CFA. Quant aux dépenses, elles ont été exécutées à hauteur de 1.218,2 milliards de francs CFA pour une prévision de 1.319,9 milliards de francs CFA, soit un taux d’exécution de 92,3%. 

Ce qui s’explique, selon le porte-parole du gouvernement, par les opérations de paiement du service de la dette, établies à 285 milliards de francs CFA, aux dépenses d’investissement à hauteur de 315,5 milliards de francs CFA et des autres dépenses de fonctionnement évaluées à 94,3 milliards de francs CFA.

Source

Posté le 24-05-2018