Actualités


09 Octobre, journée mondiale de la poste: les Nations Unies demandent aux gouvernements de soutenir le développement postal et la modernisation
A l’occasion de la Journée mondiale de la poste, célébrée demain 9 octobre, le directeur général de l’Union postale universelle, Bishar A. Hussein, demande aux gouvernements de soutenir les efforts de réforme postale dans leurs pays afin d’assurer le fonctionnement efficace des services postaux. Dans son message annuel, le dirigeant de l’institution spécialisée des Nations Unies indique que les services postaux continuent de jouer un rôle crucial dans la communication et l’échange de marchandises et qu’elles redéfinissent constamment leur approche afin de répondre aux besoins évolutifs de leurs clients. «Les postes facilitent énormément les échanges commerciaux nationaux et internationaux», dit-il. «Le réseau postal, avec plus de 600 000 bureaux de poste, constitue le réseau physique le plus étendu de la planète et une infrastructure fondamentale permettant le bon fonctionnement de pans entiers de l’économie.» Dans un message spécial, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, demande aux gouvernements de tirer profit des réseaux postaux, «un potentiel énorme» pour atteindre les citoyens. «Les services postaux sont les moteurs du commerce, de la croissance et du développement», déclare Ban Ki-Moon. Les services postaux vont au-delà du courrier physique, évoluent et redéfinissent leur rôle dans la panoplie des outils de communication du 21ème siècle. Si la boîte aux lettres continue de générer, en moyenne, presque la moitié des revenus d’une poste, la baisse soutenue du courrier commercial, amorcée il y a quelques années, a forcé les services postaux à revoir leur offre afin de mieux répondre aux nouvelles habitudes de consommation des citoyens. «Avec l’essor du commerce électronique, les postes sont des distributeurs de choix pour les marchandises achetées en ligne», déclare Bishar Hussein. Les services financiers postaux sont également en plein développement, indique-t-il, alors que les postes profitent de l’étendue de leur réseau pour répondre aux besoins des citoyens non bancarisés ou vivant dans des régions isolées, où les institutions financières traditionnelles ne sont souvent pas présentes. En 2012, les postes du monde ont distribué quelque 350 milliards d’envois de la poste aux lettres et plus de 6 milliards de colis, selon l’UPU. Elles ont aussi traité des millions de transactions financières. Bishar Hussein salue enfin le dévouement de plus de cinq millions d’employés postaux qui, partout dans le monde, travaillent pour faciliter quotidiennement les contacts et les échanges entre particuliers et entreprises.
Posté le 09-10-2013